Please reload

Posts Récents

La Ville d’Onex s’engage pour le bénévolat

01/02/2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Chroniqueuse masquée : RIP Emilie Sombes

12/21/2017

" En admettant pour cette chronique l’anonymat, sans indication aucune des intérêts défendus par l’auteur, et en y ajoutant l’exonération de toute responsabilité déontologique, la rédaction en chef du «Temps» se livre à un cumul inadmissible, qui en dernière analyse autorise Emilie Sombes à écrire dans ses colonnes absolument tout et n’importe quoi. Ce procédé constitue une atteinte grave à l’esprit même de la «Déclaration des devoirs du/de la journaliste» ".

 

Morceau choisi de la décision du Conseil Suisse de la Presse suite à la plainte du Parti socialiste genevois contre «Le Temps», qui affirmait que sa «chroniqueuse masquée» Emilie Sombes, n’étant pas journaliste, n’était «pas tenue par les engagements de la Déclaration des droits et devoirs qui régit cette profession». Une telle affirmation, plus le fait qu’aucune indication ne permet au lecteur de situer cette chroniqueuse, viole l’esprit du code déontologique, estime le Conseil de la presse. " De plus, «Le Temps» n’aurait pas dû publier une version tronquée de la réaction de Mme Carole Anne Kast, présidente du PS genevois, alors que cette dernière avait exigé qu’elle soit publiée in extenso."

 

La décision complète sur le site du Conseil Suisse de la Presse.

Share on Facebook
Please reload

Rejoignez le débat
Please reload

Rechercher par Tags