POUR UN MEILLEUR ACCÈS AUX SOINS



En tant que Magistrate responsable d’un service social communal depuis 2007, j’ai acquis une bonne connaissance des besoins et des difficultés des personnes suivies par l’Hospice général et des autres services cantonaux (par exemple SPC), ainsi que des working poor, qui flirtent avec la prise en charge sociale à chaque fin de mois.


Dans ce contexte, je peux affirmer que le chantier ouvert par la réforme de l’aide sociale individuelle par Thierry Apothéloz est essentiel et va dans la bonne direction. Il est indispensable que les député-es socialistes puissent faire aboutir cette réforme et en deviennent les spécialistes au sein du Grand Conseil.


Celle-ci implique un véritable changement de la manière de travailler au sein des services cantonaux, essentiellement sur la question de la lutte contre le non-recours aux prestations et je me réjouis du signal fort qui est donné dans ce sens.


Il est malheureusement un domaine où cela risque de ne pas suffire, c’est celui de l’accès aux soins en général et celui de l’accès aux soins dentaires en particulier.


Nos prises en charge communales de factures de personnes qui n’émargent pas à l’aide sociale sont essentiellement divisées entre le maintien du logement et l’accès aux soins (franchises LAMAL, part des soins non remboursées). Elles prennent évidemment l’ascenseur lorsque l’on parle de frais dentaires, ceux-ci n’étant couvert par aucune assurance à la portée d’un revenu modeste ou même moyen.


Les personnes précaires ne peuvent faire de la santé une priorité. Bien souvent, elles ne consultent que lorsque la situation devient inquiétante ou insupportable. C’est particulièrement le cas pour les soins dentaires. C’est donc sur ce front qu’une personne précarisée lime ses dépenses au maximum. Le résultat est souvent désastreux : une plus forte proportion de personnes en situation précaire nécessite des soins urgents qui sont également plus onéreux et qui conduisent régulièrement à l’endettement.

Des solutions doivent être mises en place, à l’instar de la permanence dentaire de la Croix-Rouge Genevoise à la route des Acacias, réservée aux personnes économiquement modestes.


Des dispositifs tels que des consultations de quartier ou un camion itinérant permettraient d’offrir des soins dentaires gratuits ou accessible à des personnes en situation de précarité, éloignées des structures de soins, présentant des difficultés liées à la mobilité ou relatives à leur situation administrative. Au-delà du soin, un tel dispositif permet un échange avec la personne sur sa situation sociale et ses conditions de vie, afin de pouvoir l’orienter si nécessaire vers des dispositifs sociaux ou sanitaires adaptés et qui participent à lutter contre le non-recours aux prestations.


Et ce n’est pas qu’une question de santé, mais d’abord de cohésion sociale, car les études montrent une corrélation forte entre la question de la précarité et la santé bucco-dentaire. Tant que ces soins seront exclus du catalogue LAMAL, et c’est un autre combat à mener au niveau fédéral, nous devons apporter une réponse qui, d’ailleurs, ne doit pas se limiter aux personnes qui bénéficient de l’aide sociale, mais également s’ouvrir à la classe moyenne modeste.


C'est pourquoi, notre parti défend, dans son programme cantonal pour la prochaine législature, la mise en place d'un contrôle dentaire gratuit et régulier pour les adultes pour toucher également des personnes de la classe moyenne ayant aussi des difficultés et favoriser les dispositifs de prévention et détection.


En outre, il conviendrait de relancer, pourquoi pas au parlement, le principe d'une assurance cantonale pour le remboursement des frais dentaires et de reprendre ce projet de manière adéquate pour qu'il puisse aboutir.


La justice sociale est notre ADN et celle-ci ne peut se réaliser que par un combat permanent contre toutes les formes de précarité et par l’accès aux droits fondamentaux auxquels nous sommes si attachés : le droit à une vie digne, à la santé, à un logement, à une justice équitable, pour toutes et tous, sans privilège.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Rejoignez le débat
  • Facebook Basic Square
  • mail rond