Logement

Se loger dans des conditions décentes constitue un besoin humain fondamental.
 
Malheureusement, le marché du logement subit une pénurie endémique aux graves conséquences. Dans ce contexte, protéger l’accès de la population au logement est primordial.
 
Mes engagements passent aussi bien par des propositions et soutiens à des initiatives cantonales et fédérales, par mes activités au sein de l’Asloca et du Rassemblement pour une politique sociale du logement, que par la construction de logements en Ville d’Onex comme Magistrate communale. 
Concrètement :

2016 : Mandataire des initiatives

Se loger à Genève est devenu un parcours du combattant. La pénurie fait rage, tandis que les logements que l’on construit sont souvent inaccessibles et ne correspondent pas aux besoins de la population.

Aujourd’hui, il faut construire des logements abordables pour toutes et tous. La Constitution garantit le droit au logement, faisons-en une réalité !

Votations du 5 juin 2016

Monsieur Zacharias, député MCG, fer de lance des milieux immobiliers a fait voté une loi qui permet aux propriétaires de vendre les appartements locatifs, aux locataires si ils peuvent payer, en leur donnant le congé s'ils ne le peuvent pas afin de vendre à un meilleur prix (motif admis par la jurisprudence), bref, le retour, par la fenêtre, des congés-ventes.

Le retour des congés-ventes a été refusé par le peuple le 5 juin 2016 !

Votation du 14 juin 2015

Sous couvert de création de logements, les milieux immobiliers ont obtenu​ une libéralisation de la LDTR consistant en la suppression du contrôle du loyer après les travaux de transformation des bureaux en logement (et la possibilité de revenir aux bureaux sans autorisation, ni compensation).

Construction de 29 logements HM, printemps 2015

2015 FIVO : La Pralée

Immeuble de 29 logements en HM. Les loyers, sans subvention, sont de 3'924 Fr/pièce/an, soit en moyenne 1'333 Fr/mois pour un 4 pièces, ou 2'000 Fr/mois pour un 6 pièces.

Construction de 96 logmements HM, été 2014

2014 FIVO : Les Communailles

Immeuble de 96 logements, 81 en HM et 15 en loyers libres. Les loyers, sans subvention, sont de 4'250 Fr/pièce/an, soit 1'417 Fr/mois pour un 4 pièces, ou 2'125 Fr/mois pour un 6 pièces.

Baisse des loyers de 22% pour 24 appartements, avril 2014

2014 FIVO : Pampres 1, 3, 5, 7

Les loyers autorisés par l’Etat sont trop élevés. On peut les baisser sans que les propriétaires ne perdent de l’argent. Surtout avec les taux hypothécaires actuels.

Défense individuelle des locataires

L'Asloca offre à ses membres les compétences et l'engagement de son secrétariat juridique, qui permet un travail colossal de défense individuelle des locataires.

Concrètement, ce sont des permanences juridiques où chaque jour une quarantaine de locataires peuvent se renseigner, être assisté-e-s dans leurs démarches, voire se faire représenter et accompagner devant les tribunaux.


Avec l'Asloca les locataires se sont donnés les moyens de défendre et de représenter leurs intérêts, individuels et collectifs, auprès des milieux immobiliers, des banques, des associations de bailleurs et des autorités.

Défense collective des locataires

Depuis 2004, je suis Secrétaire générale du RPSL, association faîtière qui assure la représentation collective des locataires

Le RPSL vise à promouvoir une meilleure protection des locataires ainsi qu'une politique sociale dans le domaine du logement. A cet effet, il s'efforce de regrouper les diverses organisations genevoises qui se préoccupent de la défense des intérêts de locataires. Il assume leur représentation permanente, ainsi que la défense de leurs intérêts.

Please reload