Pourquoi je soutiens le référendum contre la réforme de la Prévoyance vieillesse 2020

Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ? Oui, mais à condition de ne pas ouvrir de nouvelles brèches. Le coup de canif planté dans l’un des derniers bastions de l’égalité femmes-hommes, et, à terme, de l’âge de départ à la retraite des hommes, ne sera pas sans conséquences. Coup de canif, parce qu’il est inenvisageable d’augmenter l’âge de la retraite des femmes à 65 ans tant que des progrès notoires ne seront pas atteints en matière d’égalité femmes-hommes sur le marché de l’emploi, et donc, par conséquent, sur les retraites des femmes. Renoncer à cette exigence, c’est voir s’éloigner à encore plus longue échéance les négociations pour de réelles avancées et signifie maintenir un statu quo

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Rejoignez le débat
  • Facebook Basic Square
  • mail rond